Réponse au rapport du Groupe d’Etats contre la corruption (Greco)

lorsque des rapports sont en retard sur les faits (ou l’inverse ?)

jeudi 6 mars 2014, par 0.20 Perline Noisette, Hélène Lipietz

Le Groupe d’Etats contre la corruption (Greco), du Conseil de l’Europe, a adopté un rapport en décembre 2013, mettant en cause la corruption possible ou rendue possible au Sénat par nos règles.

Voir en ligne : Communiqué de presse du Greco

Le Président du Sénat, Jean-Pierre Bel, a voulu apporter quelques précisions, voici son courrier.

Réponse de Jean-Pierre Bel au Greco

Forum

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document