Hélène Lipietz - Ancienne Sénatrice sénat les écologistes au sénat Hélène Lipietz Emmanuelle Orvain Hélène Lipietz Perline Noisette Aurélien Vernet Le mariage entre personnes du même sexe Drapeau de la France Hélène Lipietz Image Map

AccueilMa vie de sénatriceLes Coin-Coin des collaborateur-ricesun départ :-( et trois arrivées :-)

Ça bouge dans l’équipe

un départ :-( et trois arrivées :-)

mercredi 8 mai 2013, par Hélène Lipietz, Perline Noisette, Aurélien Vernet, Emmanuelle Orvain, Céline Romain, Max Artaz, Fatoumata Diangana

Ça y est, Céline m’a abandonnée.

Moi qui ai toujours détesté former un nouveau collaborateur dans mon métier d’avocate… me revoilà à former Emmanuelle…enfin j’exagère nous faisons de l’auto-formation ou de la formation réciproque, puisque mon équipe n’est pas plus aguerrie que moi au Sénat :)

C’est d’autant plus vexant que, d’habitude, ce sont les sénateurs qui ne supportent plus leurs collaborateurs. On peut d’ailleurs se demander pourquoi il y a des remaniements perpétuels entre les sénateurs et les collaborateurs, une thèse devrait être faite…

Peut être parce que le métier de collaborateur/trice est particulièrement difficile : il a affaire à un chef/cheffe qui a à la fois la folie des grandeurs, parce que sinon il/elle ne serait pas parlementaire, mais qui, aussi, ne peut assurer le suivi heure par heure du travail parlementaire tant il y a de choses à faire au parlement. Et je ne parle pas de ceux qui cumulent..

Bref, Céline a décidé de m’abandonner, de nous abandonner, parce que RurBan Coop (la coopérative d’activités et d’emploi qu’elle avait créée 3 mois avant que je ne devienne sénatrice) est en plein boum ou alors elle a pris la grosse tête d’avoir sa bobine en couverture :-)

Céline, entre de bonnes mains !

Elle a donc préféré, et je la comprends amplement, devenir la gérante de sa coopérative, plutôt que de continuer à jongler entre le travail auprès de moi et la coopérative. Comme elle le dit si bien « son bébé avait besoin d’elle et elle ne pouvait pas l’abandonner » !

Toutefois j’ai aussi une autre explication : Céline n’a pas le Bac ! Or, pour travailler au Sénat, il faut ce sésame, on se demande d’ailleurs bien pourquoi. Ainsi donc elle n’a pu avoir qu’un CDD, le temps de passer le Bac. Le délai expirant, elle a préféré trouver le prétexte d’une "grossesse" arrivant à terme pour ne pas le passer, prétexte ayant déjà servi, il y a 12 ans pour la venue d’Emma :-) [1].

Mais bon, je pense que je suis de très mauvaise langue, parce que Céline est vraiment quelqu’une de bien, quelqu’une qui m’a aidée durant cette première année, qui a assumé la charge de la mise en état de la permanence et Dieu sait si aujourd’hui ma permanence est écolo, sociale, solidaire. Bref toutes les valeurs que je porte, que nous portons et je lui en serai éternellement reconnaissante.

La permanence au Mée-sur-Seine

Bon vent Céline, bon vent à RurBan Coop.

Toutefois, ne voulant pas me faire un coup en vache, ce qui pour des écolos serait le comble, Céline a trouvé sa remplaçante, il s’agit d’Emmanuelle qui est entrepreneure-salariée de RurBan Coop. Elle a créé son agence de communication &maCom : rien que ce titre me semble être un bon signe pour une future collaboratrice de sénatrice, surtout que je déteste faire de la com ! Et non, Perline, je ne ferai pas de bilan d’une année de sénatrice sur papier, cela pollue et ça ne sert pas à grand chose si ce n’est à vous occuper, mes collaborateurs/trices, alors qu’on a pourtant des choses à faire [2] [3].

Emmanuelle (je rajoute le "nuelle" à la fin de mon prénom sinon on peut confondre avec l’Emma de Céline :-) ) est donc toute jeune, elle a un licence Langues Étrangères Appliquées et suit par correspondance un master en Management et Développement Durable et c’est donc son premier travail de collaborateur. Elle a, bien sûr, une fibre écologique car sinon elle ne pourrait pas travailler avec moi. Elle n’était pas là depuis plus de 8 jours qu’elle a dû gérer le pataquès des yaourts. Mais elle a aussi assisté à une rencontre avec les personnes d’Alliance Vita contre le mariage pour tous, ce qui a été pour elle un baptême du feu en quelques sorte.

PNG - 321.6 ko
Emmanuelle Orvain

Il faut aussi que je vous présente Max.

Max a été embauché par le groupe écologiste qui a un budget propre au sénat, pour un CDD de 4 mois afin d’aider Ronan Dantec et Bérangère, sa collaboratrice, Aurélien et moi-même, cheffe de file sur la décentralisation, à gérer tous les dossiers qui nous arrivent concernant la décentralisation et le projet de loi Lebranchu, désormais divisé par 3. Ayant fait un stage d’études auprès d’un groupe de droite à l’Assemblée nationale, je n’arrête pas de le charrier sur le sérieux de sa mise, si Aurélien est particulièrement détonnant au sein du Sénat, Max se fond dans les murs !

Max et Aurèl, deux styles différents !

Mais ce sur quoi je ne le charrie pas, c’est bien évidemment sur la qualité de son travail et notamment sur la note de synthèse sur son projet Lebranchu, qu’il a rendue en 7 pages, chapeau bas Max (article à venir sur le contenu du projet de loi).

Enfin, j’ai embauché Fatoumata comme stagiaire d’université. Elle est en effet en Licence d’histoire et cherche à connaître le monde du travail ! Je ne suis pas vraiment sûre que le monde du travail tel qu’il fonctionne au Sénat, et surtout au sein de ma petite équipe, soit très représentatif. Elle est sans doute la seule femme cheveux couverts qui entre au Sénat puisqu’elle est d’origine Soninké du Sénégal. Cela me fait extrêmement plaisir puisque je retrouve avec Fatoumata les rapports humains, intellectuels et religieux que j’ai pu avoir avec nombre de mes anciens clients.

Elle a été recrutée pour apprendre à contrer le lobby des anti-mariage pour tous, ce qu’elle fait maintenant depuis un mois, en analysant aussi leurs arguments pour essayer d’en faire une synthèse. La pauvre, elle commence à être submergée par tous ces mails.

Nos trois nouveaux arrivants dans l'escalier d'honneur

Bien entendu elle participe à nos réunions d’équipe interne, réunions des collaborateurs des sénateurs écolos, mais aussi réunions du groupe écolo, pour que son stage ne soit pas seulement un stage photocopie mais un stage d’ouverture sur ce monde quelque peu étonnant qu’est le fonctionnement de la prise de décision politique.

Notes

[1Note de Céline : bien vu ! Je me suis épargnée la VAE !!

[2Note de Perline : eh eh, on le fera quand même, mais en pdf, sans papier, disponible sur le site…

[3quoi, c’est un refus d’obéissance caractérisé ! je m’en moque, je ne le lirais pas na ! note de la sénatrice

Forum

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Thème Ecolo sous Licence Creative Commons By-Sa