Hélène Lipietz - Ancienne Sénatrice sénat les écologistes au sénat Hélène Lipietz Emmanuelle Orvain Hélène Lipietz Perline Noisette Aurélien Vernet Le mariage entre personnes du même sexe Drapeau de la France Hélène Lipietz Image Map

AccueilMa vie de sénatriceVie briardeDiversRencontre avec Alliance Vita

Rencontre avec Alliance Vita

dimanche 21 avril 2013, par Emmanuelle Orvain

Le 22 mars 2013, j’ai rencontré, à leur demande, tout comme j’avais rencontré l’UDAF de Seine et Marne deux représentants d’Alliance Vita, comité de Seine et Marne. Cette association compte environ 37 000 adhérents en France (depuis quelques mois, leur nombre augmente) et plusieurs centaines de militants volontaires. En Seine-et-Marne, Alliance Vita s’organise autour de rendez-vous plusieurs fois par mois dans ses deux antennes : à Meaux et à Fontainebleau.

Alliance Vita était initialement curieuse des lois sur la bioéthique. Le but de l’association était d’étudier de façon plus approfondie ces textes. Les actions d’Alliance Vita se déclinent en deux volets :
-  L’écoute téléphonique autour de la grossesse non désirée (SOS bébé)
-  L’écoute téléphonique autour de la fin de vie (SOS fin de vie).

Voir en ligne : Le Site d’Alliance Vita

JPEG - 1.1 Mo
Le mariage pour tous est présent depuis longtemps au Sénat

Voici les notes prises par Emmanuelle, ma nouvelle collaboratrice en Seine et Marne, dont c’était le "baptême du feu" :-)

AV- La problématique de l’adoption plénière qui rompt la filiation biologique, considérée par Alliance Vita comme une adoption malsaine.

HLo L’adoption plénière, qu’elle se fasse dans un couple hétéro ou homo restera bénéfique pour les parents comme pour les enfants. Ce type d’adoption pose simplement le problème du conflit entre la « mère de cœur » et la « mère biologique ».

AV- L’adoption par des couples de même sexe : Alliance Vita identifie ici une tentative d’effacement des repères généalogiques généraux, voire même la disparition de la notion de « famille ».

HLo Quid des familles monoparentales ?

AV- Le problème du mariage et surtout de l’utilisation d’une terminologie identique pour signifier deux choses différentes (l’union d’un homme et d’une femme / l’union de deux êtres de même sexe). De plus, le mariage a pour but la procréation. Il ne faut pas retirer les mots « père » et « mère » du Code civil. Il y a un réel problème de terminologie selon Alliance Vita. On ne peut pas enlever les nominations « père », « mère », « parents ». Alliance Vita propose une alternative en demandant à figer le mariage en tant que fondement de la cellule familiale et conserver le PACS pour les homosexuels. Il faut conserver le statut d’union civile pour les couples homosexuels.

HLo C’est l’heure de changer de mentalité. L’évolution de la famille est là, il ne s’agit pas de l’effacer mais de la mener vers d’autres horizons, plus étendus. Quid des couples qui se forment entre personnes stériles ou ménopausées ? Elles n’auraient pas le droit de se marier, elles non plus ? Que dire du Christ qui a été élevé par sa mère et un père adoptif ? Concernant le PACS : il est utilisé par les hétérosexuels à l’heure actuelle, et est minimaliste au regard des attentes de la population homosexuelle.

AV- L’infidélité dans les couples homosexuels qui serait plus étendue que dans les couples hétérosexuels.

HLo L’infidélité est un défaut qui existe dans les couples, qu’ils soient gays ou pas.

AV- Pour les deux volontaires d’Alliance Vita, le respect des normes morales humanise l’homme. Aujourd’hui, on est dans le déni de la nature et d’une loi de la raison.

HLo Est-ce que l’être humain et la loi doivent reproduire la nature ? Si tel est le cas, alors il y a beaucoup de choses que la loi ne doit pas se permettre de faire.

AV- Pourquoi il y a des homosexuels ? Selon Alliance Vita, une personne homosexuelle peut « évoluer » (revenir-venir au statut d’hétérosexuel). Des programmes existent pour soulever les « blocages dans la maturité » de ces individus. Entre une semaine et trois ans pour « en sortir ». Les témoignages révèlent qu’ils sont contents de sortir de ce « statut ».

HLo Les homosexuels représentent 5% de la population. C’est une situation vécue positivement grâce aux évolutions des mentalités.

AV- Le peu d’homosexuels qui veulent le mariage s’en servent comme d’un faire-valoir ; ils abiment une institution pour être considérés comme les hétérosexuels. La prochaine étape des homosexuels : demander le divorce pour tous ? La crise actuelle sociale est liée à la famille. La crise du logement qui en découle aussi, à cause du divorce. Ne facilitons pas le divorce en acceptant le mariage pour tous.

HLo Le mariage en tant qu’institution n’est aucunement abimé qu’il soit pour les hétérosexuels ou les homosexuels. La société évolue, avec 50% des enfants qui naissent hors mariage, voilà tout.

AV- La question de la relation sexuelle entre homosexuels pose problème.

HLo Elle n’est pourtant pas forcément différente d’une relation homme/femme.

D’autres sujets comme la GPA, la théorie du genre et la bioéthique ont été débattus. Hélène LIPIETZ a rappelé que ce n’était pas dans la loi actuellement en discussion et que personnellement elle était pour la GPA , minoritaire dans son parti et ce justement à cause de sa foi en Dieu donc en l’Homme.

En conclusion : Ces deux heures de discussions sous le très timide soleil melunais, a permis à chacun d’entendre et non de lire les positions des uns et des autres. Hélène LIPIETZ a rappelé aussi son opposition à la recherche embryonnaire, qui touche à ce qui fait l’Humain. elle a aussi déploré que notre société ne sache pas aider les parents à laisser naître les enfants porteurs d’une trisomie, alors même que ces enfants sont une richesse par leur différence. Mais à l’inverse de la recherche sur les cellules souche, la PMA et la GPA ne touchent pas intrinsèquement à l’Humain au profit de la recherche industrielle, mais permettent à des projets de vie de se réaliser, car la filiation n’est pas biologique, elle est sociétale…

_

P.-S.

de la Sénatrice : Et oui je suis la sénatrice de tous les Seine et Marnais, même si je ne partage pas leurs opinions… je me dois de les écouter, d’essayer de les comprendre à défaut de partager leur idées. Et puis j’aime bien cet exercice : sur un problème aussi difficile, savoir écouter, discuter, sans se fâcher, c’est civile, civique, urbain, bref, cela fait aussi parti du métier de politique :-) et c’est surtout le contraire de ce qu’ils pensaient trouver…

Post-Scriptum deux : depuis cette rencontre une association de lutte contre la « maladie de l’homosexualité » s’est auto-dissoute en présentant ses excuses aux homo… puisse mes interlocuteurs prendre conscience de leur bêtises !

Forum

4 Messages

  • Rencontre avec Alliance Vita Le 23 avril 2013 à 13:44, par Clisthène

    Sérieusement, "Pourquoi il y a des homosexuels ? Selon Alliance Vita, une personne homosexuelle peut « évoluer » (revenir-venir au statut d’hétérosexuel). Des programmes existent pour soulever les « blocages dans la maturité » de ces individus. Entre une semaine et trois ans pour « en sortir ». Les témoignages révèlent qu’ils sont contents de sortir de ce « statut »."  ?

    Et vous cautionnez cela ? Vous le publiez ? Sans réagir, sans contester ? On rend compte de cela, tout va bien, après tout, tout le monde débat, c’est civique… Républicain tant qu’on y est non ?

    Puisque vous êtes sénatrice de tout le monde, à quand vos entretiens avec les néo-nazis ou les suprémacistes blancs ? Cherchez-bien vous en trouverez. Et quand ils vous diront nous croyons que les noirs ou les juifs sont des sous-hommes vous pourrez répondre pareillement, rien.

    Sans compter bien sûr la pub faite pour leur ligne téléphonique visant à décourager d’avorter…

    Répondre à ce message

    • Rencontre avec Alliance Vita Le 24 avril 2013 à 00:09, par Hélène Lipietz

      merci de votre réaction… elle est exactement la mienne… mais faut-il faire croire que ce que je dénonce, l’homophobie rampante, je l’imagine ou je l’invente ? non le discours policé des anti mariages homo cache un discours scandaleux… la preuve est là, vous y avez réagi, mais certains y croient…

      Parce que justement les anti-mariages sont persuadés qu’on ne les écoute pas, il faut leur montrer le contraire. En écrivant noir sur blanc leurs discours, non seulement je leur prouve que je les ai entendus, écoutés (deux heures et demies, plus les trops longues heures au Sénat) mais aussi pour ceux qui ne savent pas ce que cela veut dire qu’être contre, ils apprennent..

      Maintenant imaginez-moi et surtout la pauvre Emmanuelle écoutant leurs propos et surtout scrutant leur réaction quand l’un des deux dérapait et l’autre le rappelait à l’ordre … preuve très intéressante de la bataille de la « politesse » menée par leur camps.

      Reste à savoir si tout est publiable… Votre colère vous emporte à comparer ce qui n’est pas comparable… et je pense que je n’aurais pas publié des messages de nazis, ils n’ont rien de néo… encore que…il faudrait que je relise tous les articles sur le procès de mon père, je pense que j’en ai publié un ou deux, parce qu’il faut faire savoir ce qu’est la haine et non la cacher.

      Quant au fait de mettre des liens, ne prenez pas mes lecteurs pour des idiots, ils savent très bien chercher eux-même leur renseignement sur la toile, donc autant le donner…

      merci en tout cas de votre révolte, elle me prouve que je n’ai pas eu tort de publier ces notes car parfois, je ne sais plus si c’est moi qui suis « barjot » ou si c’est eux…

      Répondre à ce message

  • Rencontre avec Alliance Vita Le 19 juillet 2013 à 17:23, par Kaliste Vennucz

    Bonjour Madame la Sénatrice, Je viens de lire avec effarement le compte rendu de la réunion avec Alliance VITA. Je n’étais bien sûr pas présent à cette réunion. Il me semble néamoins évident que les position d’Alliance VITA ont été complètement caricaturées et dénaturées. Je connais bien Alliance VITA qui diffuse une information humaniste pour le respect des personnes et en particulier des personnes les plus vulnérables.

    Il me semble que votre restitution de cette réunion est le reflet d’une communication entre vous qui n’a pas eu lieu faute d’écoute, par maladresse d’expression de vos interlocuteurs ou pour les deux raisons à la fois. Les préjugés (peut-être des deux côtés) ont sans doute aussi fait écran à un véritable échange et c’est dommage.

    Je note quand même la volonté d’échange des deux côtés : ils ont souhaité vous rencontrer et vous avez accepté de les recevoir, ce qui me remplit d’espérance pour l’avenir. Un long chemin reste quand même à parcourir avant que vous cessiez de qualifier d’homophobe les personnes qui pensent différemment de vous.

    Bien cordialement, K. Vennucz

    Répondre à ce message

    • Rencontre avec Alliance Vita Le 21 juillet 2013 à 23:48, par Hélène Lipietz

      Bonjour,

      N’ayant plus en tête l’article, je viens de le relire…

      je pense hélas que le compte rendu est correct et correspond à mon souvenir : en deux heures et demie de discussions, les digues de retenue ont parfois lâché, malgré leur contrôle mutuel puisque j’avais deux interlocuteurs et quand un semblait aller trop loin, l’autre le rappelait gentiment à l’ordre…

      Le simple fait de penser que l’homosexualité peut « se guérir en 3 mois parfois » est au mieux de la condescendance pour les homosexuels, malades qu’il faut soigner, les pauvres gens…

      Et puis, Emmanuelle n’a pas retranscrit toutes les phrases restées en suspend, notamment celles relatives à la sexualité des homosexuels, mâles, car comme toujours, les lesbiennes sont seulement des pauvres femmes qui n’ont pas trouvé d’hommes capables de leur montrer leur féminité…

      Je ne nie pas l’humanisme des deux personnes rencontrées avec lesquelles j’ai continué à dialoguer par internet. Mais cet humanisme pour les plus vulnérables ne s’étend pas aux homos… sauf à les considérer comme des malades… ce qu’elles ne sont pas comme le reconnaît un des anciens chantres des « médecins pour guérir les homos » (voir le lien dans le post scriptum de cet article)

      Comme vous, j’aurais aimé entendre une parole toute simple « les homos ont droit à la dignité des enfants de la république, voire même des enfants de Dieu » je ne l’ai pas entendue et en tant que républicaine et encore plus en tant que chrétienne parlant à des chrétiens, j’en ai été toute déconfite.

      Vous pouvez aimer le monde, si vous catégorisez les humains qui l’habitent, vous créez l’injustice et la condescendance.

      Donc je persiste et signe, Emmanuelle a été la plus juste possible dans sa retranscription. le seul reproche c’est qu’elle n’a pu écrire que ce qui était le cœur du sujet , sinon cet article aurait fait plus du triple de longueur, et non l’emballage qui tente de faire croire qu’on n’est pas anti-homo ;

      Merci de votre lecture attentive et désolée de montrer Alliance vita sous un jour qui vous déçoit.

      Répondre à ce message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Thème Ecolo sous Licence Creative Commons By-Sa