Hélène Lipietz - Ancienne Sénatrice sénat les écologistes au sénat Hélène Lipietz Emmanuelle Orvain Hélène Lipietz Perline Noisette Aurélien Vernet Le mariage entre personnes du même sexe Drapeau de la France Hélène Lipietz Image Map

AccueilMa vie de sénatriceMes réflexionsAgenda

Agenda

mardi 11 décembre 2012, par Hélène Lipietz, Perline Noisette

Vous venez de remarquer que la fée Perline - comme l’appelle mon frère - a installé sur ce site mon agenda.

Depuis que je suis sénatrice c’était un sujet récurrent entre nous : comment vous informer de mes nombreuses activités ?

Il est vrai que le site nos senateurs vous informe de mes présences hebdomadaires en séance au sénat [1] ou en commission. (suite)

Toutefois, outre la commission des lois constitutionnelles, de législation, du suffrage universel, du Règlement et d’administration générale, ouf, et les séances plénières, il me reste encore à assumer la Commission d’enquête sur l’influence des mouvements à caractère sectaire dans le domaine de la santé, dont je suis vice-Présidente ; mais aussi le groupe d’études Economie sociale et solidaire - où nous sommes quatre écologistes sur les 12 membres de cette commission, et aucun communiste ; mais aussi le comité de déontologie parlementaire du Sénat ; le Conseil d’administration de l’AGAS, association qui gère nos personnels ; le groupe d’études de la vigne et du vin ; les groupes d’amitié - Brésil, Vanuatu-Iles du Pacifique, - bref, autant de commissions et autres groupes où je dois intervenir sans que les sites, qu’ils soient officiels du sénat, ou non ne recensent.

C’est pourquoi nous avons décidé de rendre public cet agenda. Vous verrez que, en général, j’essaie de consacrer trois jours par semaine au sénat, puisque je suis sénatrice de France, et deux jours à la Seine-et-Marne, puisque je suis élue en Seine-et-Marne.

Est-ce assez ? est-ce trop ? Je n’en sais rien. Je sais que que mon cher et tendre trouve que j’en fais trop.

Il est vrai que si les EELV ont toujours proclamé qu’ils étaient pour les 32h, il est bien difficile pour la sénatrice que je suis, et aussi pour mes assistant-e-s parlementaires, de respecter les 32h.

Pourtant, j’essaie de continuer à vivre ma vie de citoyenne normale (le mot normal est-il encore un attributif logique d’un politique ?), et de continuer d’aller aux champignons ou de jouer au bridge ou, plus encore, de m’occuper de mes petits enfants.

Notes

[1Note de la Fée : les sujets abordés dans ces séances changent en permanence, vous les trouverez à jour sur le site du Sénat.

Forum

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Thème Ecolo sous Licence Creative Commons By-Sa