Aurélien Vernet

Je suis attaché parlementaire de Hélène au Sénat.

Voir en ligne : Interface-Conscience

Articles de cet auteur (75)

Première lecture, discussion générale

Lutte contre la contrefaçon

Tribunaux, procédures, saisies

Proposition de loi tendant à renforcer la lutte contre la contrefaçon Procédure accélérée engagée par le Gouvernement le 2 octobre 2013 Seul le prononcé fait foi . Monsieur le président, Monsieur le rapporteur, Madame la Ministre, Mes chers collègues, permettez-moi de citer quelques vers du Jardinier et son Seigneur : « [ »¦] et les chiens et les gens « Firent plus de dégâts en une heure de temps « Que n’en auraient fait en cent ans « Tous les lièvres de la province. « Petits princes, videz vos (...)

Controverse idéologico-juridique

Pourquoi les écologistes ont voté une loi de procédure sur la contrefaçon

Une information juste mais partielle est fausse !

Certains sujets dont nous nous occupons provoquent plus de réactions que d’autres ! Si nous avions déjà subi un flot de courriers et de mèls voire de pourriels lors du mariage pour tous, voici que nous sommes assaillis par l’opprobre jeté par les médias alternatifs dont, a priori, nous sommes plutôt proches, car nous avons voté pour la proposition de loi des socialistes sur les saisines en matière de contrefaçon après avoir fait savoir tout le mal que nous en pensions ! Il faut rappeler aux (...)

Question orale avec débat

Les scellés judiciaires

en sous-main... de justice
22 novembre 2013, par Hélène Lipietz, Aurélien Vernet

Le vendredi 22 novembre, à l’initiative du Sénateur Jean-Patrick Courtois, nous avons eu un débat en séance avec notre garde des sceaux Christiane Taubira, autour de la gestion des scellés de justice. Je vous livre ci-dessous le texte de mon intervention. Seul le prononcé fait foi. Madame la garde des sceaux, et donc garde des scellés le coût de conservation des scellés est estimé à 13 millions d’euros, le nombre des scellés lui est inconnus ! Cette absence de gestion cohérente, sure et unifiée des (...)

Et à la fin les écolos gagnent !

La pêche en eaux profondes

La mobilisation citoyenne et politique a enfin payé
12 février 2014, par Aurélien Vernet

Pour le troisième article de notre série « A la fin les écolos gagnent toujours ! », je vous propose un retour dans le temps de quelques mois, à la fin de l’année 2013. Vous vous souvenez peut-être, la sénatrice avait posée une question au gouvernement concernant la pêche en eaux profondes. Cette question a suscité beaucoup de réactions, que vous pouvez lire dans les commentaires. Il faut dire que le sujet était brûlant, le vote perdu l’avant veille au parlement européen avait mis la sphère citoyenne en (...)

La véritable navette du Sénat

La navette parlementaire ce sont les allers-retours des textes de loi entre les deux chambres avant l’adoption définitive du texte qui est ensuite transmis à la présidence de la république pour signature puis au Journal officiel pour publication, en faisant un détour parfois par le Conseil Constitutionnel. Mais cette navette, il y a encore peu, avait un véritable support physique, dans les sous-sols de Paris. Démantelée, en voie de destruction, nous avons pu visiter les restes de ce système et (...)

Mission Commune d’Information

Dogmatique ?

Le sens des mots !

Dans le « rapport de mission commune d’information sur l’avenir des collectivités territoriales », dont j’étais vice-présidente, un paragraphe nous a particulièrement fait tiquer ! une accusation grave La position des écologistes que j’ai soutenue depuis un an quant à la réorganisation territoriale est la simplification du mille-feules organisationnel de la France, en supprimant les départements. Voici donc la réaction de mes collègues : « Or, les éléments recueillis par les membres de la mission (...)

1ère lecture

Réforme de la CRPC

Comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité
23 janvier 2014, par Hélène Lipietz, Aurélien Vernet

Le 23 janvier 2014, nous examinions en séance le texte du RDSE concernant la réforme de la CRPC. Ce texte qui visait au départ à amoindrir grandement la CRPC, s’est révélé excessif lors des auditions, et finalement les dispositions du texte vise à améliorer la procédure plutôt que de chercher à la supprimer. Vous trouverez ci-dessous mon discours en séance. Monsieur le président, Monsieur le rapporteur, Madame la ministre, Mes chers collègues, Notre rapporteur a profondément modifié le texte dont il a (...)

Cela bouge dans l’équipe

un départ :-( et trois arrivées :-)

Cà y est, Céline m’a abandonnée. Moi qui ai toujours détesté former un nouveau collaborateur dans mon métier d’avocate... me revoilà à former Emmanuelle...enfin j’exagère nous faisons de l’auto-formation ou de la formation réciproque, puisque mon équipe n’est pas plus aguerrie que moi au Sénat :) C’est d’autant plus vexant que, d’habitude, ce sont les sénateurs qui ne supportent plus leurs collaborateurs. On peut d’ailleurs se demander pourquoi il y a des remaniements perpétuels entre les sénateurs et les (...)

Fin de navette

Modes de scrutin, lecture définitive au Sénat

Suite et fin ! Enfin !

Le 15 avril, le texte de la PJL Valls passait en nouvelle lecture au Sénat suite à l’échec de la commission mixte paritaire. Le texte fut rapidement rejeté, afin d’éviter tout risque de blocage à l’assemblée nationale où le mariage pour tous était discuté en deuxième lecture juste après le retour de la navette du sénat. Il s’agissait d’une étrange lecture que celle-ci, alors même que le texte passait devant le Sénat pour la 3ème fois en l’espace de deux mois, l’objectif n’était plus d’obtenir la moindre (...)

2 ème lecture et fin de navette

Renforcer la lutte contre la contrefaçon

c’est la lutte ... ;-)
27 février 2014, par Hélène Lipietz, Aurélien Vernet

La proposition de loi de notre collègue Richard Yung revenait ce mercredi 26 février en séance avec la volonté affichée d’effectuer un vote conforme avec celui de l’assemblée afin de mettre un terme à la navette parlementaire. Si vous avez suivi le premier épisode, vous comprendrez ma méfiance vis-à -vis de ce texte et des pressions qu’il peut engendrer. Monsieur ou madame la présidente, Monsieur le rapporteur, ( Delebarre ) Madame la ministre ( Nicole Bricq ) Mes chers collègues, Ce texte contrefaçon (...)

Envoyer un message