Les prisons

Et pourtant ce sont des humains

jeudi 13 décembre 2012, par Hélène Lipietz

Une commission d’enquête du Sénat titrait «  Les prisons une honte de la république  ».

Voir en ligne : Recommandations en urgence du Contrôleur général des lieux de privation de liberté du 12 novembre 2012 relatives au centre pénitentiaire des Baumettes à Marseille

Dix ans après, l’état des établissements qui enferment les personnes présumées innocentes n’a pas varié.

Ne dites pas qu’ils l’ont bien cherché, ne dites pas que s’ils sont là , c’est bien qu’il n’y a pas de fumée sans feu.

A n’importe quel moment, vous ou l’un de vos proches peut y être enfermé pour peu que vous habitiez Marseille : une dispute qui finit mal est si vite arrivée ou encore une erreur judiciaire, nul n’est à l’abri d’un séjour en prison...

Et pourtant nous sommes des humains.

Centre pénitentiaire des Baumettes, le lavabo Centre pénitentiaire des Baumettes, les toilettes Centre pénitentiaire des Baumettes, la cour inondée

Forum

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document