Expérience de printemps

J’ai fait des bombes à graines

et c’est tout simplement génial !

mercredi 26 mars 2014, par Emmanuelle Orvain

Sur le site d’Hélène, depuis bientôt un an maintenant, j’ai la mission ardue de rédiger les comptes rendus de nos rencontres passionnantes sur le terrain, en Seine-et-Marne...

Mais aujourd’hui, je vous propose plutôt une sorte de témoignage d’une expérience printanière que j’ai pris beaucoup de plaisir à faire : des bombes à graines.

Des bombes à graines ? Mais pour quoi faire ?

Les bombes à graines n’ont pas vocation à vous permettre de mener une action terroriste par les fleurs [1]... Elles trouvent leur origine dans les pays anglo-saxons, qui ont cherché à mener une « guérilla verte » en voyant l’urbanisme s’étendre et étaler avec lui son goudron, ses infrastructures... L’idée est de « re-végétaliser » certaines surfaces, comme des ronds-points ou des trottoirs, des parcs grâce à ces petites « bombes ». Tout cela dans l’optique de remettre la nature à sa juste place et de permettre à la biodiversité de survivre dans ce monde de brutes !

Les bombes à graines peuvent ne contenir que des semences de fleurs, mais aussi de légumes, pourquoi pas ! Dans la même « lignée », je dirai que l’on trouve les « incroyables comestibles », sorte de jardins potagers partagés qui servent à la communauté et permet de tisser du lien social entre jardiniers et consommateurs (que l’on peut ici nommer « consom’acteurs » ou « locavores » [2] pour la cueillette qu’ils font des incroyables comestibles à proximité de chez eux).

Mais attention, pour utiliser de tels procédés, demandez la permission sous peine de passer pour un jardinier fou ! Votre Mairie peut certainement vous renseigner. Personnellement, j’ai fait plusieurs boules, j’en ai donné à des amis, en ai gardé pour moi et en ai conservé 2 pour les mettre à la permanence.

Comment procéder ?

C’est très simple...!

Mettez vous dehors pour faire cette activité passionnante :-)

Munissez-vous d’un tablier, d’un torchon, d’une cuillère à soupe, d’un saladier, d’argile en poudre, de compost (pas obligatoire), de terreau, de graines et de boîtes à oeufs, de l’eau.

Disposez tout ce qu'il vous faut à portée de main, de préférence à l'extérieur

Pour faire environ 6 bombes de la taille d’un oeuf, prenez 5 cuillères à soupe de terreau, 4 cuillères à soupe d’argile en poudre (je n’ai pas mis de compost dans ma composition, mais on peut en mettre un peu), une belle cuillère à soupe de graines (ici, un mélange « jachère fleurie »).

Dans le saladier, mélangez terreau, (compost), argile et graines

Mélangez le tout, arrosez avec un peu d’eau, la mixture doit devenir homogène et assez collante, tout en restant malléable.

Formez des petits tas et façonnez-les en petites boules entre vos mains.

Après avoir roulé les bombes en forme de boule dans vos mains, placez-les dans des boîtes à oeufs

Déposez vos bombes à graines ainsi formées dans la boîte à oeufs. Vous pouvez les lancer - mais pas n’importe où ! - ou bien les planter directement en pot... Et patienter qu’elles donnent vie ;-)

Dans le pot du balcon, laissé en jachère depuis l'an passé, les 2 bombes à graines germeront bientôt

P.-S.

Envie d’aller plus loin ? Je vous invite à consulter l’excellent ouvrage Semez pour résister de Josie Jeffery aux Editions Plume de Carotte (15,6 x 20,9 cm ; 128 pages), 18 €.

Notes

[1quoique ... si les militants de greenpeace avaient jeté une bombe sur la centrale nucléaire... et que des fleurs y aient poussées... quelle action, note de la Sénatrice

Forum

1 Message

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document