Hélène Lipietz - Ancienne Sénatrice sénat les écologistes au sénat Hélène Lipietz Emmanuelle Orvain Hélène Lipietz Perline Noisette Aurélien Vernet Le mariage entre personnes du même sexe Drapeau de la France Hélène Lipietz Image Map

AccueilMa vie de sénatriceVie briardeCultureCoMe Prod

CoMe Prod

ou le théâtre conjugué au féminin

jeudi 31 octobre 2013, par Hélène Lipietz, Emmanuelle Orvain

A l’époque où Céline travaillait à mes côtés, nous avions déjà rencontré Corinne Merle à propos de son Festival Féminin Itinérant. Nous avons souhaité nous revoir pour connaître l’évolution de ses projets au sein de l’association CoMe Prod. Corinne est directrice artistique et a toujours été inspirée par les planches…

Voir en ligne : Apprenez-en plus sur l’association CoMe Prod

Une association à but éducatif

L’association CoMe Prod a pour vocation de promouvoir le spectacle vivant et militant.

  • Pourquoi les spectacles d’autrices sont-ils moins joués sauf les 8 mars ?
  • Pourquoi les metteuses en scène sont-elles moins produites ?
  • Pourquoi sont-elles encore peu nombreuses à diriger des salles de spectacle ? Un manque de « vivier » ? C’est pour lutter contre les préjugés et les idées reçues que CoMe Prod s’engage à monter des événements ludiques valorisant toujours un fait historique, un constat social pour en tirer le meilleur, aussi bien dans la motivation des troupes que dans les temps d’échanges avec le public.

S’adressant à un public large, CoMe Prod intervient aussi en milieu scolaire et certains spectacles s’adapent en « mode appartement » ; la troupe se déplace chez vous et joue pour vos convives et vous.

De nouvelles lignes d’écriture pour de nouvelles représentations

En plus des cinq spectacles proposés dans le « Festival Féminin Itinérant » :

  • L’Enracinement
  • Le bouton de rose
  • Victoire, la fille du soldat inconnu
  • Secret-public
  • Béatrice de Françoise et Béatrice
JPEG - 45.9 ko
Tract du spectacle Victoire, la fille du soldat inconnu
Source - CoMe Prod

CoMe Prod se lance à présent dans l’écriture d’une pièce sur une artiste-peintre très célèbre en Seine-et-Marne : Rosa Bonheur qui a vécu à By, près de Fontainebleau. Le spectacle est une évocation de la figure de Rosa Bonheur, artiste peintre, première femme à recevoir la Légion d’honneur, première à pouvoir se « travestir », c’est à dire porter un pantalon, et première à léguer par testament ses biens à sa dernière compagne… une femme libre !

GIF - 76 ko
Labourage Nivernais - Rosa Bonheur (1822-1899)
Rosa Bonheur (1822-1899) Labourage nivernais, dit aussi Le sombrage 1849 Huile sur toile H. 1,34 ; L. 2,6 m Paris, musée d’Orsay © RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay) / DR

CoMe Prod fait également le choix d’éditer les livres ayant trait à ses spectacles, comme pour « Victoire » qu’il est possible de commander en ligne.

Lors de notre entretien, j’ai suggéré à Mme Merle d’entrer en relation avec le Foyer Rural de Tousson et quelques autres salles que j’affectionne comme La Ferme des Jeux à Vaux-le-Pénil ou encore l’Espace Prévert à Savigny-le-Temple… Et comme les producteurs ne se pressent pour permettre la réalisation d’un spectacle écrit, mis en scène et joué par des femmes (voir supra) je me transforme un petit peu en productrice par le biais de ma réserve parlementaire 2014 qui sera en ligne dés sa finalisation.

Forum

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Thème Ecolo sous Licence Creative Commons By-Sa