Hélène Lipietz - Ancienne Sénatrice sénat les écologistes au sénat Qui est Hélène LIPIETZ ? Modification de la statuaire de l’hémicycle sénatorial Hélène Lipietz Image Map

AccueilMa vie de sénatriceLes Coin-Coin des collaborateur-ricesPolyvalence d’une attachée parlementaire en circo ...

Polyvalence d’une attachée parlementaire en circo …

lundi 3 décembre 2012, par Céline Romain

Je suis donc l’assistante parlementaire d’Hélène, en charge plus particulièrement de la Seine-et-Marne.

Et je suis polyvalente… Et heureusement !

Je n’envie pas vraiment mes super collègues, Perline et Aurélien, car personnellement travailler au Sénat tous les jours me ferait faire plus de 2h30 de transports par jour…

Et oui je suis seine-et-marnaise, et fière de l’être. Mais du coup Paris c’est pas la porte à côté. Mes collègues sont très polyvalents eux aussi, mais sur des questions plus techniques, juridiques, plus pointues surement que moi…

Moi je suis un peu le vilain petit canard, et un vilain petit canard fière de l’être [1]. Ni juriste, ni sortie de sciences-po ou de je ne sais quelles grandes écoles, j’ai mon parcours pour étude de la vie, mes expériences pour diplômes, mon bagou pour VAE (mais je suis en train d’en faire une en vrai, ça sert quand même au fond…)

Assistante d’Hélène, je m’occupe de la Seine-et-Marne, sous divers aspects. Les rencontres avec les acteurs locaux, la réserve parlementaire, quelques sujets précis qui découlent de ses rencontres ou l’Économie Sociale et Solidaire, mon dada.

Je m’occupe aussi de la future permanence ! On avance on avance, et c’est ce sujet particulièrement qui m’amène à rédiger ce texte aujourd’hui.

Car aujourd’hui, j’ai fait… de la promotion de l’éco-habitat, touché à de l’enduit en terre crue, fais du transport de - de 3.5T, travaillé pour une assurance, eu de belles relations humaines, et fait du fitness ! Tout çà dans mon métier d’assistante parlementaire .

Promotion de l’éco-habitat, je suis allée chercher les matériaux manquants àla fin des travaux de la permanence à EcoBioMat, et grâce à un sac d’enduit en terre crue légèrement ouvert par un clou de palette récalcitrant, j’ai « touché » la matière…

JPEG - 3.3 Mo
Enduit en terre crue Rouge de Vendée

J’ai ensuite ramené tout ces matériaux dans mon doblo ( Hélène heureusement que tu n’as pas embauché une assistante avec une Austin mini ! ) à la permanence.

Le temps d’un rendez-vous avec la locataire du dessus pour régler un problème d’assurance suite aux dégâts des eaux d’il y a quelques semaines je me suis inquiétée du contenu de mon coffre… Très très chargé !

JPEG - 2.6 Mo

Et là j’ai pu bénéficier d’un chouette moment de partage et de solidarité, de vraies relations humaines… Le gardien de l’immeuble me voyant telle une poule découvrant un couteau dans sa basse-cour, est venu à ma rescousse avec un immense diable, et après quelques allers retours d’ascenseurs et un déchargement/rangement au 4ème étage digne d’une séance de fitness plus que rythmée [2] , les matériaux sont arrivés à bon port, les travaux reprennent demain…

Une journée bien remplie, qui me laissera peut-être quelques courbatures (ben oui 200kg d’enduit en terre crue quand même) mais qui tous les jours me fait dire que j’ai un bien chouette travail, avec une bien chouette équipe, et que c’est une expérience que je n’oublierais jamais…

Notes

[1(féminise ! Tu es une vilaine petite cane… quoique :-) (note de la sénatrice)

[2attention au tour de rein, faudrait pas creuser avec de la terre le trou de la sécu !(note de la sénatrice)

Forum

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

SPIP | | Plan du site | mentions legales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Thème Ecolo sous Licence Creative Commons By-Sa