Hélène Lipietz - Ancienne Sénatrice sénat les écologistes au sénat Hélène Lipietz Emmanuelle Orvain Hélène Lipietz Perline Noisette Aurélien Vernet Le mariage entre personnes du même sexe Drapeau de la France Hélène Lipietz Image Map

AccueilMa vie de sénatriceVie briardeLes associations de Seine-et-MarneRencontre avec le CCFD 77,

Rencontre avec le CCFD 77,

Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement 77

mardi 25 juin 2013, par Hélène Lipietz, Emmanuelle Orvain

Trois membres du Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement - Terre Solidaire de Melun sont venus à la permanence nous expliquer la « politique de plaidoyer » menée contre les paradis fiscaux.

Voir en ligne : Visitez le site national du Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement

Jusqu’à aujourd’hui, le CCFD menait plutôt une réflexion globale par rapport au monde de la finance. Mais là, il vise directement certains projets dans les pays du Sud et la question purement économique se pose avec l’envie de faire passer un message fort s’opposant aux pratiques financières abusives. Trois points sont soulevés par le CCFD : la transparence financière des multinationales, les paradis fiscaux et la loi sur les banques (demandant une séparation entre le rôle social et la spéculation).

interpeller les élus

L’une des priorités sur la campagne de plaidoyers menée par le CCFD est de conserver un contact avec les élus, notamment sur l’action actuelle de lutte contre les paradis fiscaux.

A ce sujet, le CCFD a proposé un amendement relatif au contrôle des banques et des entreprises dans leur gestion de fonds, leurs investissements financiers et leurs intérêts économiques. Il n’a pas été retenu, mais a fait écho car la lutte contre les paradis fiscaux peut renflouer les caisses de l’Etat, avant même d’évoquer une quelconque aide aux pays du Sud.

Interpeler les élus est important même si la population et les autres associations se mobilisent énormément sur cette problématique à l’heure actuelle. D’ailleurs, Mathilde Dupré, la permanente nationale CCFD : chargée de mission plaidoyer, notamment, s’est récemment faite interviewer à plusieurs reprises par la presse sur cette question de la lutte l’évasion fiscale vers des cieux toujours plus bleus.

Des initiatives qui portent leurs fruits

Le Ministre délégué chargé du développement, Pascal Canfin soutient indirectement la démarche du CCFD en souhaitant vivement interdire les aides permettant aux entreprises à s’installer dans les Pays En Développement (PED) quand le but de la manœuvre est d’exploiter les ressources : minerais, huile de palme, coltan…

L’antenne du CCFD de Seine-et-Marne a tissé cette année un partenariat avec la région des grands lacs Africains ; le Burundi, le Rwanda, la République Démocratique du Congo (RDC). Pendant 3 ou 4 ans, le Comité accompagne les locaux dans le suivi de projets divers sur place, comme la lutte contre la guerre du coltan.

Et cela donne des idées, puisqu’une collecte de téléphones portables et un travail de reconditionnement avec Les Ateliers du Bocage, entreprise d’insertion en Normandie a été fait et est prolongé jusqu’en fin d’année 2013 ! Cette mission permet l’envoi des téléphones en Afrique ou bien de les remettre dans le circuit de revente chez Emmaüs. La diffusion du film « Du sang dans nos portables » de Frank Poulsen et la création d’outils pédagogiques dédiés sont autant d’actions de sensibilisation des citoyens à la situation de guerre en RDC, notamment. Cette campagne a des répercussions positives sur des lycéens par exemple, qui mènent une action de récolte de vieux téléphones actuellement et qui sont soutenus par des élus locaux.

Je ne peux hélas pas trop les aider parce que je ne suis pas dans la « bonne commission »… mais j’ai pu leur redire mon attachement à leur action et la sensibilité de EELV à leur combat, mais il y a loin entre la dénonciation et la prise en compte dans sa vie quotidienne de ce que l’on dénonce !

Ainsi, j’étonne toujours mes collègues par mon refus de modernité, enfin pour les téléphones, je prends le plus simple, celui qui ne permet même pas de recevoir de longs messages ! Pourtant c’est à mes yeux évident : chaque téléphone changé pour un « plus moderne » est une incitation aux violences dans les pays des grands lacs.. pour la main-mise sur l’or gris, le Coltan. D’où mon raccourci : chaque téléphone est le fruit d’un viol de femmes, tant il est vrai que le viol est l’arme de guerre des pauvres la plus efficace…

Et si la condition des femmes vous importe peu :-( , pensez au moins aux gorilles qui eux aussi souffrent de nos lubies téléphoniques

JPEG - 129.2 ko
Vu au zoo de la Palmyre
Photo : Hélène Lipietz

Forum

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Thème Ecolo sous Licence Creative Commons By-Sa