Hélène Lipietz - Ancienne Sénatrice sénat les écologistes au sénat Hélène Lipietz Emmanuelle Orvain Hélène Lipietz Perline Noisette Aurélien Vernet Le mariage entre personnes du même sexe Drapeau de la France Hélène Lipietz Image Map

AccueilArchivesProcès contre l’Etat et la SNCFLe tout ultime ?

Le tout ultime ?

où la linguistique rejoint le droit

lundi 19 mars 2007, par Hélène Lipietz

J’aurai mieux fait de ne pas titrer le précédent mémoire comme étant l’ultime !

C’était pourtant logique pour un mémoire envoyé la veille de la clôture de l’instruction car il est de tradition que la défense conclut en dernier.

Imaginez donc notre panique lorsque nous avons vu notre télécopieur craché un nouveau mémoire envoyé par l’avocat adverse, confirmé 10 minutes après par le même envoi fait par la Cour d’appel, à 17 heures le 16 mars !

Il a fallu essayer de lire une dizaine de nouvelles pièces dont cinq étaient illisibles en télécopie.

Mais aucune de ces nouvelles pièces n’est un ordre de réquisition, ni même un bon de commande. Il s’agit d’ordres internes à l’Etat français pour organiser les transferts en zone libre.

Le plus interessant, mais je n’ai pu encore le scanner puique je n’ai qu’une télécopie de très mauvaise qualité, est la « circulaire 11608 » qui évoque l’éventualité de réquisitionner des camions « s’il y a lieu », non des trains. Ainsi donc, si pour les camions, la réquisition n’était pas toujours évidante, comme aurait-il pu en être différemment pour la SNCF alors même, faut-il le rappeler, que ses dirigeants étaient des collabos notoires et même en 1944 un ancien du service anti-juif, FOURNIER ?

Requérir n’est pas réquisitionner

En outre, Rémi, docteur en linguistique, n’a pas aimé lire qu’il jouait sur les mots entre "requis" et "réquistionné", dans le fameux bon de commande surtout lorsque la preuve lui était opposée par le petit LAROUSSE… Il a donc été faire une recherche sur le Trésor de la langue française informatisée… ouf, le terme "requérir" a bien dans 7 cas sur 12 le sens de demande resepctueuse quoiqu’insistante.

des particuliers qui réquisitionnent !

Enfin, j’avais toujours en tête les formules des huissiers… donc nous avons fouillé dans les dossiers du Bureau pour y trouver un constat d’huissier, fait à la demande d’un particulier. Devinez ? l’huissier, après avoir expliqué les désirs du client fait une transition faire ses constatations par la phrase « déférant à cette réquisition » !

Et oui, car le mot "réquisition" tout comme le mot "requérir" est polysémantique. Et seule la référence à une loi permet de savoir s’il s’agit justement d’un "ordre de réquisition".

toujours pas de convention régissant les transports de l’espèce

Enfin, aucun des nouveaux documents ne provient des archives de la SNCF ni ne correspondant à la période en cause. Ils viennent des archives départementales de Toulouse et datent de 1942.

Quant à la "convention régissant les transports de l’espèce" elle doit toujours être dans les archives si bien rangées de la SNCF

Documents joints

Forum

2 Messages

  • Le tout ultime ? Le 21 mars 2007 à 05:19

    Vous avez profité de votre père, vous pouvez aller vous receuillir sur sa tombe, moi non, rien rien, j’avais 11 ans lorsqu’il a été arrêté pour fait de RESISTANCE. et lui a souffert pendant plus de 2 ans dans les camps de la mort, lui aussi a été transporté en wagon bestiaux, mais comme lui je suis avant tout un bon citoyen français, j’honore ma patrie, et je ne veux pas exploiter ma patrie. Pourtant j’ai plus souffert que vous qui avez dû vivre dans la « SOIE » Quelle honte vous n’êtes pas digne de vous désigner comme citoyenne francaise

    Répondre à ce message

    • Le tout ultime ? Le 22 mars 2007 à 08:27, par Hélène Lipietz

      Pourquoi ne vous joignez vous pas à d’autres enfants de résistants qui, tout comme mon père, ont décidé de demander des comptes à l’Etat français ? Le premier fut d’ailleurs monsieur PELLETIER qui permis à Rémi de faire le procés en responsabilité.

      Monsieur PELLETIER a aussi permis, par son action, que les orphelins de résistants soient, eux-aussi indemnisés.

      Je ne sais pas ce qu’est « honorer la Patrie ». : je sais ce qu’est ma Patrie, celle qui a fait les plus belles choses : la Révolution française, les droits de l’Homme. Mais elle a fait les plus basses oeuvres : l’antisémitisme d’Etat…

      La France se grandit chaque fois qu’elle reconnaît qu’elle peut se tromper et je serai toujours reconnaissante à Chirac pour son discours comme j’en veux toujours à Mitterrand pour ses compromissions…

      Quant à avoir été élevée dans la soie, je pense que c’était plutôt des draps de lin, lourds d’un héritage familial bien français, enraciné dans la terre du Morvan et de la Brie…

      Mais Papa et Guy, les porteurs de cette demande de justice, pendant 30 heures, eux, n’ont pas couché dans des draps de soie, mais dans la merde… tout comme votre père.

      Je souhaite de tout mon coeur que vous arriviez à trouver la Paix et le réconfort qui vous a toujours manqué (l’avocate que je fus pense sincèrement que si vous vous joigniez aux 2000 autres victimes, vous seriez enfin plus en Paix avec vous-même et votre Patrie.)

      Avec toute ma profonde et sincère amitié.

      Répondre à ce message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Thème Ecolo sous Licence Creative Commons By-Sa