Hélène Lipietz - Ancienne Sénatrice sénat les écologistes au sénat Qui est Hélène LIPIETZ ? Modification de la statuaire de l’hémicycle sénatorial Hélène Lipietz Image Map

AccueilLa presseCommuniqués de presseCondamnation de l’appel du maire de Montevrain sur les réseaux (...)

Communiqué de presse du 27 mai 2013

Condamnation de l’appel du maire de Montevrain sur les réseaux sociaux

jeudi 6 juin 2013, par Hélène Lipietz, Emmanuelle Orvain

Hélène Lipietz condamne l’appel du Maire de Montévrain sur sa page Facebook pour mobiliser son personnel et ses concitoyens contre l’arrivée de 120 caravanes de gens du voyage dans le Parc municipal.

Voir en ligne : Retrouvez mon allocution en 2009 pour l’inauguration d’une aire d’accueil pour les gens du voyage

« Au lieu de trouver une solution saine avec des citoyens français, discriminés depuis des siècles, ce maire les a contraints à l’illégalité pour trouver un lieu décent où se réunir. Il a même encouragé cette discrimination en laissant les habitants de la commune insulter, sans réagir, ni censurer les messages de sa page Facebook. Un comportement honteux, populiste, pour un représentant du pouvoir politique local, garant de la devise républicaine », s’irrite Hélène Lipietz.

JPEG - 86.3 ko
Panneau d’interdiction pour les nomades et ambulants
Crédit photo : M. Dubois

« Une discussion entre la Mairie de Montévrain, les riverains et les gens du voyage doit être ouverte afin de mieux se connaître et mieux se comprendre. Des mauvaises expériences passées, on apprend toujours. Avoir peur d’autrui et entretenir cette peur sur les réseaux sociaux n’est pas un acte de civisme. Il est vrai que traiter ses concitoyen-ne-s qui sont ses électeurs-trices « d’administré-e-s », vieux terme du 19ème siècle, n’est pas non plus faire preuve de modernité et de démocratie ! », souligne la Sénatrice.

Et d’ajouter pour conclure : « Mon soutien va tout droit aux familles que l’on chasse d’un lieu à un autre, en en faisant des citoyen-ne-s de seconde zone. Il faut qu’un large débat soit mené entre collectivités, habitants et gens du voyage afin que chacun puisse vivre dignement la plénitude de ses droits, dans la légalité ».

P.-S.

Suite à ce communiqué, j’ai eu l’agréable surprise de rencontrer au Sénat, le 5 juin, deux représentants des gens du voyage qui ont vécu l’incident de Montévrain, les insultes racistes et les saluts nazis. Ils ont témoigné de leur volonté d’ouvrir le dialogue avec les parties prenantes (Etat, élus, riverains). Vous pouvez consulter la page Facebook de leur association.

Cette volonté de dialogue ne veut pas dire qu’ils souhaitent se sédentariser, perdre leurs ailes, mais pouvoir, dans leur pays, exercer leurs droits mais aussi leurs devoirs de citoyen-e-s .

JPEG - 171.7 ko
A la buvette des Sénateurs-rices, rencontre avec les représentants des gens du voyage
Crédit Photo : Emmanuelle Orvain

Forum

6 Messages

  • madame la sénatrice Bonjour je tenais à vous dire que vous étiez là seul politique a dénoncé l’appel de Monsieur Christian Robache maire de Montévrain repousser les gens du voyage dans sa commune je m’étonne jourd’hui que très peu de politique ne dénonce cette méthode aujourd’hui cet appel pour repousser les gens de voyage demain une autres catégorie de population alors madame la sénatrice merci d’avoir dénoncé cette appelle et tout ce qui pouvait en découler encore merci.

    Répondre à ce message

  • Condamnation de l’appel du maire de Montevrain sur les réseaux sociaux Le 26 juillet 2013 à 09:57, par Cabinet du Maire de Montévrain

    Madame,

    Je ne doute pas un instant que dans un grand élan de démocratie, vous permettrez aux internautes de prendre connaissance de la réponse qui vous a été adressée et à laquelle vous n’avez pas daigné répondre. Voyez cela comme un droit de réponse si vous le souhaitez.

    http://christianrobache.overblog.com/ma-réponse-à-hélène-lipietz

    Le respect fonctionne dans les deux sens. Bien à vous

    Répondre à ce message

    • Condamnation de l’appel du maire de Montevrain sur les réseaux sociaux Le 26 juillet 2013 à 16:10, par la sénatrice

      monsieur le Maire,

      Comme vous le voyez je n’ai effectivement aucun problème pour publier votre droit de réponse sur mon site, dés que je l’ai reçu sous format informatique :-) si je ne l’ai pas fais plutôt c’est tout simplement parce que, mon équipe et moi-même n’avons pas eu le temps, durant la folie de cette session parlementaire de faire un scan de votre réponse papier.

      Si vous parcourez ce site, pour y appendre peut-être effectivement le respect de toutes les opinions, vous remarquerez que je publie tous les messages, même ceux que certains condamnent, à l’exception de propos portant sur des personnes nommées. Je me contente juste d’indiquer si ces propos peuvent tomber sous le coup d’un infraction pénale, comme je l’ai fait notamment pour les propos antisémites, visant mon père..

      La démocratie est un bien trop précieux pour que la petite sénatrice intérimaire que je suis se permette de censurer quoique ce soit et qui que ce soit.

      Quant à vous répondre, j’avais cru comprendre que vous ne souhaitiez pas faire de polémique, comme vous l’avez indiqué sur je ne sais quel site (désolée, mais les média modernes et moi…), ou peut-être dans votre réponse papier…. Je vous ai donc obéi :-D

      Je vous informe juste de deux choses :

      - parmi les voyageurs que vous avez expulsés en laissant vos « administrés » tenir des propos indignes d’une démocratie, mais hélas repris par un autre homme politique, se trouvait une vieille femme ayant un numéro tatoué sur son bras. Mais peut-être que les nazis n’ont pas bien fait le travail, puisqu’elle est revenue vivante de la « nuit et brouillard »

      - j’aurai le plaisir de vous inviter, ainsi que vos concitoyen-nes en 2014 lors d’un colloque seine et marnais sur l’apport des voyageurs à nous autres sédentaires, je ne doute pas que vous y assisterez.

      Merci de votre réponse informatique qui m’a permis de gagner du temps et en souhaitant à vos concitoyen-nes et à vous même, pour ceux qui ont la chance de partir en vacances, un bon été et pour tous, l’apprentissage de la tolérance dans une société si violente…

      Répondre à ce message

      • Condamnation de l’appel du maire de Montevrain sur les réseaux sociaux Le 31 juillet 2013 à 18:46, par Cabinet du Maire de Montévrain

        Madame le Sénateur,

        Nous prenons connaissance de votre « réponse » (qui ne répond en rien au courrier du 4 juin) et nous vous en remercions.

        Sachez, Madame, qu’une collectivité est au moins aussi chronophage que ne l’est le Sénat, nous déplorons juste qu’en l’espace de 48h après la tentative d’invasion ILLEGALE du 23 mai, vous ayez eu la réactivité de publier un communiqué de presse (comme quoi vous n’étiez pas débordée) pour que cela soit diffusé dans le parisien du 28 suivant.

        Vous avez eu le temps de recevoir en rendez-vous en juin, la communauté qui a tenté une installation illégale sur un parc protégé au titre du PPEANP (Pour une élue « écologiste », je m’étonne que vous passiez sous silence cet aspect des choses), tout ça au Sénat mais hélas toujours aucune réponse, ni aucun A/R de votre part ou de celles de vos collaborateurs visiblement débordés… (Ne nous prenez pas trop pour des « pigeons »)

        Désolé également mais la réponse à vos propos irresponsables est en ligne sur le blog de Christian ROBACHE depuis le 6 juin (ça fait juste deux mois), là encore nous vous rendons service pour la numérisation, elle est accessible à tous, puisque vos collaborateurs semblent toujours débordés.

        Nous regrettrons que vous ne soyez pas à « l’aise » avec les médias modernes pourtant avec un compte Facebook, un blog, un compte commun sur Twitter, je vous trouve plutôt bien « connectée » (nous voyons même que vous maitrisez les « smileys », ce qui n’est d’ailleurs pas un langage très parlementaire).

        Nous vous répondons juste quelques éléments (déjà précisés dans mon courrier) et peut-être avez vous une position puisque vous avez donné votre « avis » sur le comportement de Christian ROBACHE :

        - Vous passez étrangement sous silence que, accompagnée de la police nationale, la mairie de Montévrain a investi 5 heures de son temps (de 16H30 et 21H30) pour trouver des solutions de stationnement qui soient décentes (sans que ce soit une obligation d’ailleurs). Qu’avez-vous à dire à ce sujet là ? (Pour information, deux propositions formées ont été rejetées par cette communauté, dont une avec point d’eau et électricité).

        - Les agents de police (nationale et municipale), les élus et les riverains, présents sur les lieux bien avant 21H30 ont fait l’objet d’insultes et de menaces de la part de membres de cette communauté. Avez-vous quelque chose à signaler sur le sujet ? Condamner de tels comportements serait un minimum pour un élu de la République, en effet autant vous pouvez condamner des « propos » que vous estimez populistes, autant vous avez aussi le devoir de condamner des insultes proférées à l’encontre des forces de l’ordre ou de simples agents municipaux, ces insultes et provocations venues de leur part étaient intolérables et indignes d’être proférées.

        - Les dégradations qui ont été faites sur le mobilier urbain et le parc protégé (encore une fois, j’en appelle votre conscience écologiste) sont une charge pour les administrés, devons-nous vous envoyer la facture ?

        - Les ordures laissées sciemment par cette communauté, sur la voie publique et les trottoirs, vous êtes venue nous aider à les ramasser ?(Pardon, vous étiez débordée par votre travail parlementaire sans doute ?)

        - Les deux véhicules de police municipale dégradés et classé dans le cadre d’un dépôt de plainte sous le titre de « violences urbaines », vous participez à leur réparation avec votre réserve parlementaire, peut-être ? Les administrés de Montévrain apprécieraient.

        - Les déjections humaines faites sur le parking de l’intermarché, ça vous parait digne de quiconque ?

        Aussi, Madame, vous vous reposez sur des propos qui sont à ce jour, mensongers et diffamatoires (car ils ne reposent pas sur des preuves mais juste sur des déclarations qui étrangement n’étaient pas « flagrantes » le lendemain même de la tentative d’occupation illégale).

        En l’espèce, il n’y a eu aucun salut de ce type, pas plus qu’il n’y a eu de propos tenus de ce genre et c’est bien heureux car les Montévrinois sont des gens respectables et fréquentables qui n’ont rien à prouver.

        Par contre, les propos calomnieux que certains membres de cette communauté (que vous avez reçue) s’amusent à distiller, ont particulièrement blessé plusieurs administrés en retraite qui ont connu l’occupation allemande et qui sont traumatisés qu’on puisse les associer à de tels comportements.

        Cette vaine tentative de victimisation ne prend pas (ou plus), en l’espèce les deux interlocuteurs que sont le pasteur (vraisemblablement M Samson Payen) et M Anthony Dubois ont fait preuve d’une grande irresponsabilité en tentant d’engager près de 180 caravanes sur un parc protégé, de plus gorgé d’eau à cause des intempéries et sans point d’eau ni électricité.

        Madame, il n’existe à nos yeux qu’une seule République et qu’une seule communauté nationale. Nous n’avons pas à préjuger des origines sociales, confessionnelles, ethniques de quiconque. La communauté des Gens du Voyage est constituée de citoyens français, assujettis aux mêmes droits que les autres, ni plus ni moins. Une tentative d’occupation illégale d’un bien, qu’il soit communal, intercommunal ou privé est illégale, c’est d’ailleurs ce qu’à rappelé le cabinet de Madame le Préfet de Seine-et-Marne.

        Tant que vous n’apporterez pas une preuve des prétendus propos scandaleux (et je n’ai aucun état d’âme à condamner publiquement ici encore TOUS les propos racistes ou discriminatoires qui peuvent être proférés Y COMPRIS par des membres des communautés des Gens du Voyage) qui se seraient tenus à l’encontre de cette communauté, vous ne vous bornez qu’à colporter des propos mensongers et de surcroit irresponsables de la part d’un parlementaire qui n’a même pas daigné prendre attache avec la mairie de Montévrain pour connaitre l’ensemble de la situation. Non, au contraire, vous jugez et condamnez, bel exemple d’un réflexe démocratique qui nous ramène précisément aux heures les plus sombres de notre histoire.

        Concernant l’organisation de votre colloque Madame, j’aurais surtout tendance à vous rappeler que votre mission de législateur est de se saisir de l’adéquation ou non d’une loi. En l’espèce, la loi dite Besson est inadaptée aux besoins des communautés des Gens du Voyage, il faudrait peut-être commencer par cela. En ce qui concerne l’apport socio-culturel de ces communautés, j’ai cru noter que M de GOUYON-MATIGNON faisait déjà un travail conséquent sur ce point.

        Par contre, les administrés de Montévrain auraient apprécié que vous vous mobilisiez autrement qu’en prenant fait et cause pour une situation dont vous maitrisez mal le sujet (et vous le confirmez par votre non réponse à notre courrier), peut-être en demandant un rendez-vous ou en demandant à rencontrer M le Maire même si c’est pour faire des réflexions, là effectivement, vous auriez montré le sens républicain et pas partisan que vous mettiez dans votre démarche.

        Nous nous permettons de vous rappeler, Madame, qu’à ce jour, les Montévrinois attendent encore des excuses de la part des membres de cette communauté qui a tenté une occupation ILLEGALE.

        Dans cette affaire, Madame, nous sommes transparents depuis le 23 mai, nous n’agitons aucune polémique, nous nous bornons juste à constater que vous n’avez pas pu/su répondre au courrier d’un maire qui date de près de deux mois.

        Bien à vous

        Répondre à ce message

        • Condamnation de l’appel du maire de Montevrain sur les réseaux sociaux Le 12 août 2013 à 20:53, par Hélène Lipietz

          Bonjour,

          Je ne suis pas sénateur mais sénatrice, cela change rien mais bon si on ne féminise pas les noms de métier, l’expérience prouve que les femmes n’osent pas postuler.

          Sur le fond, je ne répondrais pas puisque monsieur le maire écrit lui même qu’il ne souhaite pas polémiquer…

          Sur les délais :

          mon communiqué a été rédigé (en très grande partie) par Emmanuelle. En revanche, la réponse de monsieur le Maire est passée à travers les mailles aiguisées de sa lecture…

          Donc c’est moi qui suis fautive de ne pas avoir pensé à la publier et de ne l’avoir fait que quand j’ai eu la réponse informatisée (là, c’est moi qui gère). Si j’ai un site c’est grâce à mon fils qui en à créer un il y a dix ans… et les smiley sont en réalité des touches pré-programmées… donc à ma portée

          Je ne gère en revanche aucun des comptes bizarres que mes collaborateurs ont mis en service indiquant d’ailleurs que ce sont eux qui les gèrent…

          J’étais en séance quand les voyageurs sont venus au sénat pour me remercier…Ils ont dû attendre d’ailleurs pour me rencontrer et j’ai écourté cette rencontre.

          Je suis à votre disposition pour vous rencontrer à Paris ou en Seine et Marne, car je suis la sénatrice de tous les Français- Françaises, voyageurs ou Seine et Marnais…et je n’ai aucune exclusivité dans mes rencontres ni dans mon écoute…

          et désolée de mon retard à la publication de votre intervention : j’étais en randonnée en Chartreuse, sac à dos pendant 12 jours, voyageuse à mon tour mais ayant, moi, le droit de me poser où le chemin me mène…

          merci de votre lecture.

          Répondre à ce message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

SPIP | | Plan du site | mentions legales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Thème Ecolo sous Licence Creative Commons By-Sa