Hélène Lipietz - Ancienne Sénatrice sénat les écologistes au sénat Hélène Lipietz Emmanuelle Orvain Hélène Lipietz Perline Noisette Aurélien Vernet Le mariage entre personnes du même sexe Drapeau de la France Hélène Lipietz Image Map

AccueilMa vie de sénatriceVisites du sénatLes bridgeurs de Cesson au Sénat le 15 mars 2013

Les bridgeurs de Cesson au Sénat le 15 mars 2013

mardi 19 mars 2013, par Hélène Lipietz

Une nouvelle visite du sénat.

Bridgeuse aux petits pieds, quatrième série pique, en passe d’être quatrième série promo l’an prochain, j’ai repris le bridge avec Rémi, après une interruption de 25 ans, liée à l’éducation de nos 3 enfants…

Beuh, toujours aussi peu douée, la sénatrice (au bridge, pas en politique :-)) mais bon, Rémi est heureux de jouer avec moi et c’est vrai que c’est une véritable drogue qui me manque intellectuellement quand je ne joue pas de la semaine.

Voir en ligne : Visite virtuelle du Palais du Luxembourg

Nous n’avions jamais réussi à intéresser nos enfants au bridge durant leur adolescence.

Heureusement, L-M a épousé un joueur passionné de tous les jeux de plateau. il a donc découvert le bridge et L-M s’y est mise. Son esprit matheux et sa rigueur intellectuelle, alliés à la passion du jeu d’Emmanuel, font qu’ils sont en passe de devenir une très bonne équipe, même s’ils ne peuvent pas faire de compétition parce que le travail et l’éducation des petiots prend du temps. Clémence, 5 ans, est impatiente, d’apprendre à jouer au bridge.

Je vais essayer de l’initier pendant les vacances de printemps.

En vacances avec eux, nous jouons une trentaine de donnes par jour, surtout quand la mère de Rémi est avec nous, car alors nous jouons à 5… enfin, à 4 avec un joueur relais.

Notre club de rattachement est le club de Cesson : lorsque Maïeul était en maternelle, sa maîtresse avait le logo de la fédération de bridge sur sa voiture, son mari jouait à Cesson et elle nous avait alors dit que le club était très sympa.

Dix-huit ans après, le petit Maïeul ayant pris son envol pour Strasbourg, nous y sommes allés. C’est vraiment un club sympa, avec des joueurs de tous les niveaux et surtout des parties le soir, ce qui permet à ceux qui travaillent d’y aller.

Je m’apprêtais à jouer quand j’ai su que Nicole Bricq était nommée ministre… je crois que j’ai très mal joué ce soir là, entre les larmes et le rire…

Merci à vous tous, Gérard, notre ex-président, Thérèse, Fabienne, Georges et tous ceux et celles que je ne nomme pas ici mais qui nous ont si bien accueillis et qui, avec patience toujours, ont accepté mes bourdes qui parfois rendaient incompréhensibles les enchères.

C’est un club où les plus forts, parmi les 500 premiers joueurs de France (105 000 licenciés et on estime qu’il y a 2,5 millions de joueurs de bridge en France, second pays au monde), prennent le temps de l’explication, sans pédantisme. Ce club prouve que le bridge n’est pas une activité snob mais ouverte à tous, de la sénatrice au fonctionnaire derrière le guichet, de l’avocat écrivain à la vendeuse de fleurs, du professeur de faculté à la retraite à l’étudiante en quatrième année de sciences, du planteur de betteraves à la technicienne de l’impression sur tissu, bref un bel échantillon de la société, politiquement aussi.

Merci pour l’ambiance et la gentillesse qui règnent dans ce club, nous avons été dans d’autres clubs, c’est vraiment Cesson le meilleur :-), même si partout en France, nous avons été accueillis à bras ouverts, enfin à cartes ouvertes…

JPEG - 284.7 ko
La sénatrice et les bridgeurs de Cesson devant le Palais du Luxembourg
JPEG - 174.8 ko
La sénatrice et les bridgeurs de Cesson devant l’escalier d’Honneur

Forum

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Thème Ecolo sous Licence Creative Commons By-Sa