Hélène Lipietz - Ancienne Sénatrice sénat les écologistes au sénat Qui est Hélène LIPIETZ ? Modification de la statuaire de l’hémicycle sénatorial Hélène Lipietz Image Map

AccueilArchivesLes campagnes électoralesCantonales 2008 : la campagneLes candidatsQui est Dominique Terrasse ?

Qui est Dominique Terrasse ?

mon suppléant.

lundi 28 janvier 2008

J’ai 58 ans et je suis père d’un enfant.

Originaire de Fontainebleau, je suis habitant de Ury depuis 1974

Cadre du Textile-Habillement, j’ai fondé en 2004 une entreprise pour la création d’éco-produits réalisés en tissu de chanvre et dont la production reste en France.

Sans étiquette politique, mes affinités m’ont cependant fait côtoyer depuis les années 70 les mouvements qui déjà, dénonçaient et combattaient les atteintes à notre environnement, et dont la pugnacité est à la base de la prise de conscience écologiste sur le territoire comme les Amis de la Terre, Greenpeace, les Verts.

J’ai commencé à m’investir dans la vie associative locale en 1992, en me joignant aux fondateurs du Comité de Défense de Recloses, Villiers sous Gre, quand sont apparus des projets de carrières sur ces communes. Des menaces toujours présentes car prescrites dans le Schéma Directeur d’Ile de France adopté par la majorité de droite en 1994 et valable jusqu’en 2015.

Mon implication dans cette action associative aura été pour moi une école de formation continue à la vie de la cité. Tous les sujets sont au programme : les sciences, le droit, l’urbanisme, les énergies, l’économie, la politique…

Car toutes les décisions qui font et feront notre environnement quotidien, qu’il soit naturel, urbain, social, professionnel, découlent de projets économiques qui induisent des choix politiques.

C’est le constat réalisé lors des contacts devenus étroits avec d’autres associations établies sur le Sud de la Seine-et-Marne et de l’Essonne confrontées aux mêmes problèmes de carrières, d’épandage de boues de stations d’épuration, de couloirs aériens, de circulations excessives de camions, d’urbanisation anarchique et démesurée …

Mais c’est trop souvent une confrontation inégale à des projets échafaudés dans la plus grande discrétion, une réaction trop tardive à des décisions prises pour la plupart sans concertation aucune avec les populations concernées.

C’est donc une suite logique à l’action associative que d’aller à l’amont, pour une réelle efficacité, là où se prennent les décisions.

C’est ce qui m’amène à accompagner avec confiance Hélène dans sa démarche pour être la représentante que je sais attentive à l’expression des habitants de notre canton au sein du Conseil Général.

Forum

2 Messages

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

SPIP | | Plan du site | mentions legales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Thème Ecolo sous Licence Creative Commons By-Sa