Hélène Lipietz - Ancienne Sénatrice sénat les écologistes au sénat Hélène Lipietz Emmanuelle Orvain Hélène Lipietz Perline Noisette Aurélien Vernet Le mariage entre personnes du même sexe Drapeau de la France Hélène Lipietz Image Map

AccueilArchivesLes campagnes électoralesLégislatives 2007 : la campagneElements de campagneLes immigrés et les jeunes sont une chance pour la France

Les immigrés et les jeunes sont une chance pour la France

dimanche 3 juin 2007

C’est la peur de l’autre, de celui qu’on ne connaît pas ou qu’on n’est plus, immigré ou jeune qui fait reculer la France. Les Verts refusent l’odieux amalgame “insécurité = immigration” ou encore « jeune = insécurité ».

L’immigration est un honneur pour la France

La chair à canon de 14-18 avaient 20 ans ou venait des colonies. Ceux qui ont libéré la France des réactionnaires alliés aux nazis, ceux qui ont été acclamés comme des libérateurs ou ont été enterrés dans le sol de France s’appelaient Mike ou Ali ou Guy Moquet.

Les immigrés ont construit la France : par vagues successives, notre identité nationale s’est construite par l’apport de l’identité de chaque individu. Mazarin ou Lully, Marie Curie ou Mary Pearce ont porté l’image de la France au loin.

La France vieillissante a besoin de ses immigrés qui s’occupent de la propreté de nos locaux ou du bien-être de nos personnes âgées.

Par leur courage qui leur a fait tout quitter et par leur volonté de réussir, les immigrés sont l’avenir de l’économie française, comme ils font vivre l’économie américaine ou canadienne. Comme hier, ils donnent la diversité de leur culture et de leur savoir pour enrichir nos arts et notre technologie… Si les immigrés viennent en France, c’est qu’ils l’aiment, parce que nous sommes encore le pays qui symbolise les Droits de l’Homme…

Est-ce un problème ? Est-ce regrettable ? NON, c’est un honneur !

la jeunesse est une chance pour l’avenir de la France !

La jeunesse ne doit pas être une crainte mais une joie : chaque jeune est la preuve que la grandeur de la France est encore possible. Il faut donner à chaque jeune la chance qu’il n’a peut-être pas eue à la naissance :
- renforcer l’accueil dés le plus jeune âge dans les crèches et les écoles maternelles, lieux où se forge l’identité individuelle et donc l’identité nationale,
- offrir un enseignement de qualité renforcée dans les quartiers où se cumulent les difficultés
- permettre à chaque jeune de choisir ou de changer sa voie professionnelle en multipliant le choix des filières surtout dans les métiers en plein essort, liés aux changements climatiques
- pour les jeunes délinquants, comme pour les adultes, il faut inventer des réponses individualisées. La prison, mal nécessaire, doit permettre de préparer le retour dans la société. Les personnels nombreux et très bien formés doivent permettre que le temps d’enfermement soit un temps de réflexion, avec un vrai projet pour la sortie. Il faut en finir avec la « Honte de la République » comme disait le sénateur seine et marnais, de droite, J.J. Hyest.

Pour aimer la France, il faut aimer ses habitants, quelque soit leur âge et leur origine.

J’aime la France et ses habitants, je me sens bien en France, je suis fière d’être française…parce que la France, malgré SARKOZY et ses amis, c’est encore le plus beau pays du monde.

PS : Merci Jean-Marc

Forum

3 Messages

  • Le 3 juin 2007 à 15:01, par shakti

    Qu’entendez-vous par « offrir un enseignement de qualité renforcée dans les quartiers… » ? Je crains de comprendre que vous sous-entendez que l’enseignement prodigué est moins bon qu’ailleurs, que les enseignants sont moins… performants, ou qualifiés. Ceci serait évidemment une erreur ; le problème ne réside pas dans les enseignements, mais dans la quantité de problèmes annexes que les enseignants prennent en charge par manque de personnel adapté dans les établissements, et à cause des problèmes lourds que ces jeunes ont dans la vie, et qu’ils ne peuvent pas, contrairement à ce qu’on a voulu longtemps croire, laisser à la porte de la forteresse que l’école n’est pas ! Pour le reste, rien à dire ;-)

    Répondre à ce message

  • Le 4 juin 2007 à 17:54, par shakti

    Je ne crois pas que ce soit le rôle de l’école « d’éduquer » les parents ; ce qui serait judicieux par contre, c’est que les associations de quartiers aient des locaux dignes de ce nom (en terme de place et de salubrité) et des moyens. Il serait impératif aussi d’offrir des cours de langue française aux immigrés (et non d’exiger de leur part qu’ils maîtrisent la langue en arrivant…) : c’est la condition essentielle au dialogue et donc à un bon suivi des enfants (puisqu’on est dans l’école !) Bon courage à vos filles ; l’année de stage n’est, de loin, pas la plus agréable.

    Répondre à ce message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Thème Ecolo sous Licence Creative Commons By-Sa